Le grand explorateur

Le grand explorateur

Tandis que dans le sud de Gran Canaria, les chaises longues et les hébergements à touristes dominent le tableau, l’intérieur des terres de l’île espagnole montre un tout autre visage. Avec le nouveau Grand California, nous sommes partis à la découverte de ces paysages variés et en partie intacts.

Texte Michael Lux Photos Stephan Lindloff

Tandis que dans le sud de Gran Canaria, les chaises longues et les hébergements à touristes dominent le tableau, l’intérieur des terres de l’île espagnole montre un tout autre visage. Avec le nouveau Grand California, nous sommes partis à la découverte de ces paysages variés et en partie intacts.

Texte Michael Lux Photos Stephan Lindloff

Gran Canaria ne fait que 50 kilomètres de diamètre. Et pourtant, l’île d’origine volcanique, située au large de la côte nord-ouest de l’Afrique, réunit pas moins de 14 microclimats. Malheureusement, la plupart des visiteurs ne se rendent que dans le sud. Là-bas, les vents provenant du Sahara assurent un climat chaud et sec, et donc un temps propice à la baignade presque toute l’année. Cela explique que les alentours de Maspalomas et de la Playa del Inglés soient bondés et recouverts de constructions.

Moins connu en revanche: l’arrière-pays montagneux, très vert par endroits, avec ses gorges, ses palmeraies et ses pinèdes. Cette partie de l’île est faiblement peuplée et très peu touristique. C’est pourquoi le Grand California de VW Véhicules Utilitaires est le compagnon idéal pour une virée découverte. Le camping-car se base sur le Crafter, et par rapport au «petit» California dont la base forme la série T, il dispose notamment à son bord d’une douche et d’un WC. Grâce au réservoir d’eau propre de 110 l et au réservoir d’eaux usées de 90 l, ainsi qu’à l’installation solaire sur le toit disponible en option, on est indépendant des places réservées aux camping-cars.

Tout d’abord, nous nous installons dans la cabine conducteur: la bande-son accompagnant le road trip peut être écoutée grâce à la connexion au smartphone. Et sur les sièges pivotants équipés d’accoudoirs rabattables, on trône tels les rois de la route. 

Alors que du Johnny Cash sort des enceintes, nous nous penchons sur le cockpit – et nous nous y retrouvons tout de suite. Comme le portevélos sur le hayon bloque un peu la vue, on est content d’avoir la caméra de recul. Ainsi, garer le Grand California 600 et ses six mètres de long se fait en toute facilité, même pour les conducteurs de camping-cars débutants. 

Conduite facile.

Nous connaissons bien le puissant 2,0 l TDI. Toutefois, dans le Grand California, le turbo diesel et ses 177 ch ne sont pas aussi réactifs au démarrage que d’habitude – il faut dire que le moteur à injection directe avec catalyseur SCR doit faire avancer un poids total de près de trois tonnes. Mais ensuite, le moteur s’en sort bien avec le camping-car. La direction est directe, et pour sa taille, le Grand California se manœuvre facilement. Il nous arrive presque d’oublier qu’on n’est pas dans un VP. 

Il y a tout ce qu’il faut: à l’intérieur du Grand California, on trouve une salle de bain avec douche et WC, un espace cuisine comprenant cuisinière à gaz et réfrigérateur, un coin repas et un lit à l’arrière.

Alors que la côte est encore en vue, une aire de repos nous attire. La vue panoramique est imprenable: d’impressionnants canyons s’enfoncent profondément dans les massifs rocheux de couleurs rouge et ocre dont les silhouettes crevassées forment des sommets étranges. Un dernier coup d’œil à cette vue fantastique et nous nous élançons à nouveau. La route se fait maintenant de plus en plus étroite, serpentant le long des versants. Sur la chaussée, d’autres véhicules parviennent encore à croiser le Grand California de deux mètres de large. Mais cela poserait sûrement problème avec un camping-car plus grand. 

Le Grand California en chiffres 

Le nouveau camping-car de VW Véhicules Utilitaires est disponible en deux versions: le Grand California 600 avec une longueur extérieure près de 6,00 m et le Grand California 680 avec une longueur extérieure de 6,80 m. Voici un aperçu des deux modèles: 

Grand California 600 

Grand California 680 

Dimensions extérieures (L×I×H) 

5,98 × 2,04 × 2,97 m 

6,80 × 2,04 × 2,84 m 

Motorisation

2.0 TDI avec 177 ch

Boîte de vitesses

automatique 8 rapports

Entraînement

avant

avant / 4MOTION

Dimensions du lit arrière

1,93 × 1,36 m (en position transversale) (avec lit mezzanine en option)

2,00 × 1,67 m (en position longitudinale)

Dimensions extérieures (L×I×H) 

Motorisation

Boîte de vitesses

Entraînement

Dimensions du lit arrière

Villages et pins des Canaries. 

Lors de la première étape du jour, nous passons à côté des emblèmes de l’île, le Roque Bentayga et le Roque Nublo, les villages blancs typiques des îles Canaries. Ils se tapissent de manière pittoresque dans les rochers. Le village de montagne Fataga, dans la «vallée des mille palmiers», est particulièrement beau. Il y en a pour dire que Gran Canaria n’est rien qu’un désert. Cette affirmation a été contredite pas plus tard qu’au barrage de Las Niñas. Le lac artificiel idyllique est bordé de pins des Canaries – l’endroit idéal où passer la nuit.

Au lieu de nous dépatouiller avec les mâts de tente et les sardines dans la lumière déclinante du soir, nous n’avons qu’à garer notre camping-car. Avec la manivelle, on déroule rapidement la marquise. On sort la table et les chaises de leur rangement dans les portes arrière, on les installe, et notre extérieur est prêt. 

Puis il est temps de prendre une douche chaude. Depuis l’unité de commande centrale, nous mettons en route le chauffage de l’eau au gaz. Il faut environ 20 minutes pour chauffer l’eau. Aussi pratique soit-il d’avoir sa propre salle de bain à bord du camping-car, il faut d’abord s’habituer à l’espace exigu. Comme le lavabo doit être replié pour utiliser la douche, il est recommandé de se laver les dents avant. Et il ne faut pas oublier d’enlever les bouchons situés au sol, sous peine de créer une petite inondation en se douchant. 

Ce sont les petits pièges de la vie en camping-car. En contrepartie, on a son intimité. Et s’il pleut, on reste tout simplement à l’intérieur. La maîtresse de maison prend place sur la banquette tandis que Monsieur mijote quelque chose sur les deux brûleurs à gaz. Mais lorsque la température est agréable et avoisine les 23 degrés, je préfère cuire mon steak, tout droit sorti du réfrigérateur de 70 litres, sur le feu. Faire des grillades la nuit au bord d’un lac isolé tandis que les étoiles scintillent dans le ciel, le tout avec un verre de vin rouge – on peut difficilement faire plus romantique. 

Après une nuit reposante dans le grand lit arrière de 1,93 × 1,36 m, le voyage continue direction la réserve de biosphère Tamadaba. Ses forêts de pins ombragées, ses falaises à escalader et ses criques retirées s’étendent sur plus de 7500 hectares jusqu’à la côte ouest. Nous y établissons notre dernier camp, sur un haut plateau. De la falaise, une vue spectaculaire – à nouveau – nous séduit. À l’ouest, l’île voisine de Tenerife émerge vaguement de l’épaisse mer de nuages. On dirait qu’elle flotte dans la brume, tandis que le soleil couchant colore le paysage de milliers de tons rouges tout autour de lui. Ça, on ne le voit pas depuis la Playa del Inglés. 

Pour un sentiment de liberté

Les camping-cars ont une longue tradition chez Volkswagen (voir également page 50). Le California, qui a célébré sa grande première en 1988, est une véritable icône et est disponible chez les concessionnaires dans sa quatrième génération déjà – le nouveau California T6.1 suivra cet automne. La recette du succès: des solutions d’équipement astucieuses sur une surface compacte. Le détail qui fait la différence est le toit relevable (à commande manuelle ou électrique), sous lequel se trouve une surface de couchage confortable. Le California actuel est disponible dans les trois variantes d’équipement Beach, Coast et Ocean. 

Le Caddy Beach représente le modèle d’entrée de gamme des camping-cars pratiques de VW Véhicules Utilitaires. En quelques manipulations seulement, on peut préparer son lit à l’intérieur; ceux qui ont besoin de plus de place opteront pour la tente de hayon en option. Le Caddy Beach est aussi disponible en version Maxi avec empattement long ainsi qu’en Alltrack avec transmission 4MOTION. 

Découvrir toute la beauté de Gran Canaria: le Grand California est le véhicule idéal pour explorer l’île espagnole loin des endroits envahis par les touristes.

Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur pour plus de sécurité, de rapidité et de confort sur ce site :

Télécharger Chrome

Télécharger Firefox