Pat Burgener a fait du snowboard sur einem Berg.

Être libre

28/03/2024

La star du snowboard Pat Burgener aspire à la liberté absolue. Le sportif de haut niveau et musicien de Lausanne nous dévoile où il la trouve et le rôle que joue ici son ID. Buzz.

TexteReto Neyerlin
Photos Etienne Claret

Un mot revient régulièrement dans la conversation avec Pat Burgener: liberté.

Lorsque tôt le matin, il émerge d’un refuge isolé, salué par les premiers rayons de soleil qui pointent derrière les sommets. Il attache la fixation de son snowboard, avec devant lui les pentes de neige fraîche immaculée dans lesquelles il sera le premier à faire une trace. C’est ça la liberté pour lui.

Ou lorsqu’il est en haut du halfpipe, s’élance dedans courageusement, prend immédiatement de la vitesse, se dirige vers les parois abruptes et s’envole dans les airs sur plusieurs mètres. En saisissant la planche d’une main et en effectuant plusieurs rotations sur son axe. Liberté.

Je veux vivre des aventures, faire de nouvelles expériences et repousser mes limites.
Pat Burgener
Pat Burgener gravit une montagne, son snowboard à la main

Le snowboarder professionnel de Lausanne, membre de l’équipe nationale suisse depuis 2011, a déjà accompli de grandes choses dans sa quête de liberté. Il a participé aux Jeux olympiques d’hiver en 2018 et 2022, a remporté deux fois la médaille de bronze au halfpipe lors de championnats du monde et est monté plusieurs fois sur le podium de la coupe du monde. «Derrière ces succès, il y a bien sûr beaucoup de travail et de persévérance», souligne le jeune homme de 29 ans. «Mais ce qui m’importe avant tout, c’est de vivre des aventures, de faire de nouvelles expériences et de repousser constamment mes limites. Être libre, en somme!»

Pat Burgener aspire à la liberté absolue

--:--

Pour lui, cela signifie aussi voyager avec son fidèle compagnon, l’ID. Buzz, partout où il en a envie. Le bus entièrement électrique de Volkswagen Véhicules Utilitaires est bien plus qu’un simple moyen de transport. Il fait office de chambre d’hôtel mobile, de bureau «on the road» et de vestiaire. «Grâce à l’ID. Buzz, je n’ai pas besoin de planifier grand-chose. Dès qu’un endroit me plaît, je m’y installe et je dors dedans. Pour moi, c’est la liberté totale.»

Pat Burgener se tient debout, son snowboard à la main, et sourit à la caméra
Pat Burgener se tient devant son ID.Buzz avec son snowboard.
Plus qu’une simple voiture: pour Pat Burgener, l’ID. Buzz est aussi une chambre d’hôtel mobile, un bureau, une salle d’entraînement et un vestiaire. «Et c’est sympa de le conduire, tout simplement.» 
L'ID de Pat Burgener . Buzz roule le long d'une route

Pat Burgener est sur les routes depuis un an et demi avec l’ID. Buzz et a parcouru environ 45’000 kilomètres durant cette période. «C’est juste cool de le conduire: l’ID. Buzz est extrêmement maniable, offre une accélération incroyable grâce à la propulsion électrique et son habitacle reste toujours parfaitement silencieux.» Il a déjà parcouru plusieurs fois de longues distances sans problème, par exemple l’été dernier au VW Bus Festival à Hanovre, où Pat a enthousiasmé le public lors de sa prestation sur la scène principale. Car il a également connu de nombreux succès dans sa deuxième grande passion, la musique. 

Pat Burgener fait un saut avec son snowboard

À partir du 22 mai, Pat Burgener entamera une grande tournée européenne avec le groupe australien «Sons Of The East». Les dates de la tournée sont disponibles sur patburgener.comOuvrir un lien externe.

Cela pourrait également vous intéresser :

La plus grande mise en main au monde de véhicules ID.Buzz Cargo à Helion

V-ZUG mise sur l’ID. Buzz Cargo – La flotte culte bleue passe à l’électrique 

Le bus électrique chez les électriciens

Cela pourrait également vous intéresser :