2 pilotes de parapente au-dessus des montagnes suisses
Déplacements et lifestyle

Par-delà les Sommets

Déplacements et lifestyle

Par-delà les Sommets

15/05/2023

Ses fans le surnomment «Chrigel the Eagle»: Christian Maurer (40 ans), parapentiste professionnel et vainqueur en série du «Red Bull X-Alps». Avant qu’il ne s’apprête à remporter une nouvelle fois la course d’endurance la plus difficile au monde, nous l’avons rencontré pour un entretien.

Texte DÖRTE WELTI Photos RED BULL, CHRISTIAN MAURER

Le ciel est d’un bleu azur au-dessus de Frutigen, le soleil brille sur l’Oberland bernois encore parsemé de neige en cette journée de janvier, pas un nuage à l’horizon. Une météo idéale pour voler – et pour rencontrer un multiple champion du monde de parapente.

Christian «Chrigel» Maurer me salue à l’heure du repas de midi dans une pizzeria locale. Ses mains sont glacées. Je suppose qu’il vient d’atterrir, c’est donc l’objet de ma première question. «Non», répond le parapentiste souriant à l’allure juvénile, «elles sont comme ça depuis que j’ai maigri.» Un sportif de haut niveau au régime? «Je m’entraîne beaucoup, alors mon poids est plutôt bas. Avant, je pesais 90 kilos.»

Christian Maurer en train de faire du parapente
Des hauteurs vertigineuses: lorsqu’il est accroché à son parapente et qu’il peut voir au-delà de toutes les montagnes, Christian Maurer est heureux.
Christian Maurer se fraie un chemin dans la neige

Chrigel Maurer s’entraîne pour la compétition. Le 11 juin, le septuple vainqueur et actuel tenant du titre prendra le départ du Red Bull X-Alps pour la 8e fois (voir encadré). Douze jours et plus de 1000 kilomètres à vol d’oiseau à travers les Alpes. À la fin, ceux qui franchissent la ligne d’arrivée – un tiers des partants y parviennent en réalité – ont parcouru plus de 2000 kilomètres en parapente ou à pied.

Jusqu’à 250 kilomètres

Une bonne journée lors du Red Bull X-Alps, c’est pouvoir parcourir 250 kilomètres en vol. La pire des expériences de Chrigel Maurer, ce fut une journée d’uniquement 78 kilomètres, effectués entièrement à pied. Je me demande pourquoi s’infliger une telle chose. Mais la lueur dans les yeux du champion laisse deviner la réponse: c’est la passion à l’état pur.

Dans la liste des athlètes sur le site web de Red Bull X-Alps, Chrigel Maurer figure comme «vétéran». Lui, le quadragénaire qui a l’air d’avoir 30 ans. «Avant, j’étais jeune», dit ce père de deux enfants en plaisantant, avant d’expliquer un peu plus sérieusement: «Un vétéran, c’est celui qui a déjà participé une fois et qui se présente une deuxième fois».

Pourquoi s’imposer un tel défi? La lueur dans les yeux de Chrigel Maurer laisse deviner la réponse: c’est la passion à l’état pur.
Dörte Welti

Ce compétiteur originaire de Frutigen baigne dans le monde du parapente pour ainsi dire depuis le berceau. Son père, alpiniste à la base, pratique encore le parapente à l’âge de 65 ans. Étant donné que l’on ne peut passer sa licence de pilote qu’à 16 ans, le jeune garçon a commencé par s’entraîner au sol, en faisant de premiers exercices de gonflage et de décollage. Un loisir qui lui semble tout à fait naturel, lui qui est entouré de l’Eiger, du Mönch et de la Jungfrau. Il exprime brièvement la fascination qu’il ressent: «Les montagnes à perte de vue.»

Chrigel apprend le métier de maçon, tous les hommes de sa famille sont artisans et ont suivi des apprentissages. Mais il ne reste que deux ans dans la profession, puis se concentre sur le sport, travaille comme pilote d’essai pour la manufacture de parapentes Advance à Thoune, dont il pilote d’ailleurs toujours les ailes aujourd’hui.

Dès l’âge de 17 ans, il participe à des compétitions et enchaîne rapidement les victoires: champion d’Europe en 2004, il remporte les championnats du monde de 2005 à 2007. Il est sept fois champion de Suisse et monte tout aussi souvent sur la plus haute marche du podium lors du Red Bull X-Alps. Il gagne également la Coupe du monde à onze reprises. Tant d’exploits qu’il est difficile de les prendre en note à mesure qu’il les raconte.

Le Red Bull X-Alps, c’est comme jouer aux échecs dans le ciel. La stratégie de chaque étape est minutieusement planifiée.
Christian «Chrigel the Eagle» Maurer
Parapentiste professionnel et vainqueur en série du «Red Bull X-Alps»

De l’exubérance à l’analyse

Quel est le secret de «Chrigel the Eagle», comme le surnomment ses fans? «J’ai fait beaucoup de compétitions, aussi simplement pour découvrir en quoi je pouvais m’améliorer. Au début de ma carrière, j’étais encore trop confiant, en tant que pilote d’essai, j’ai acquis beaucoup d’expérience pratique et, au fil du temps, je suis devenu, disons, plus réaliste. À partir de là, j’ai abordé le parapente avec un esprit analytique.»

C’est aussi ce qui le fascine le plus dans le Red Bull X-Alps: «C’est comme jouer aux échecs dans le ciel. Avec mon équipe, je planifie minutieusement la stratégie de chaque étape.» Ils prennent parfois des décisions inhabituelles, tout en sachant qu’ils peuvent ensuite gagner l’avantage.

Une chambre sur roues

Son équipe est un élément essentiel de son succès. Elle l’accompagne tout au long du parcours, observe la météo, peaufine la stratégie avec lui et le conduit de chaque départ à chaque lieu d’atterrissage. Pour l’édition de cette année, le véhicule de l’équipe est un California 6.1 de Volkswagen Véhicules Utilitaires, qui transporte tout le matériel et dans lequel Chrigel Maurer dort également.

Pendant son temps libre, il utilise le van pour des excursions en famille qui, vous l’aurez deviné, sont souvent en lien avec le sport. Le ski, par exemple, mais aussi de plus en plus le parapente. Le fils aîné de Chrigel Maurer a maintenant 15 ans et se passionne en effet autant pour le vol que son grand-père et son père. Pour le fils cadet, il est encore trop tôt, mais il a déjà fait des exercices au sol.

Le California 6.1 avec l'équipe de Christian Maurer

Quand on fait du parapente depuis 25 ans, on est sûrement habitué aux accidents? «Je n’ai quasiment pas eu de mauvaises expériences», affirme Chrigel Maurer. «Une seule fois, il m’est arrivé de heurter quelque chose, j’ai atterri trop fort et je me suis cassé le pied. Dans toute ma carrière, je n’ai dû tirer le parachute de secours que trois fois, dont deux fois à l’entraînement, cela fait partie du jeu.»

Maintenant que tout est dit, le sportif professionnel doit partir. Un entraînement d’endurance est prévu, une course sur le Niesen. Et puis peut-être encore un vol ou deux, puisqu’il fait un temps de rêve.

 

Vous pouvez suivre les activités de Chrigel Maurer sur www.chrigelmaurer.chOuvrir un lien externe et @chrigelmaurer_offiziellOuvrir un lien externe (Instagram)

Un Amarok qui roule dans une flaque d'eau
Huit Amarok en service

Volkswagen Véhicules Utilitaires est le nouveau partenaire de mobilité du Red Bull X-Alps et met à disposition huit Amarok pour le transport des bénévoles et de l’équipement. Avec sa grande surface de chargement, le pick-up peut déplacer plus d’une tonne d’équipement et offre des performances maximales, notamment sur les terrains difficiles – grâce à la traction intégrale 4MOTION et à sa puissance V6. Ulrich Grill, cofondateur et organisateur de la compétition, se réjouit: «Le nouvel Amarok est le véhicule idéal pour soutenir les athlètes lors de la course à travers les Alpes. En effet, il faut parfois rouler sur des sentiers forestiers non balisés pour atteindre des cols de montagne escarpés, mais aussi sur l’autoroute.»

Traverser les Alpes en volant et en courant

Elle est considérée comme la course d’aventure en parapente la plus difficile au monde: la Red Bull X-Alps, qui s’est tenue pour la première fois en 2003. Les athlètes doivent parcourir 1000 kilomètres à vol d’oiseau à travers les Alpes. Ils doivent atteindre ce que l’on appelle des points de contournement en parapente ou à pied. À partir du quatrième jour, le dernier est éliminé, et beaucoup abandonnent en cours de route. En moyenne, seul un tiers des participants franchit la ligne d’arrivée. Cette année, la onzième édition (la course a lieu tous les deux ans) réunit 34 athlètes de 18 pays, trois femmes et 31 hommes. Jusqu’à présent, les dix éditions ont toutes été remportées par des athlètes suisses, dont sept par Chrigel Maurer.

Plus d’informations sur redbullxalps.comOuvrir un lien externe

Christian Maurer vole en parapente entre les montagnes enneigées

Ceci peut également vous intéresser:

Sur l’Agribus de Monte San Vito, dans les oliviers de Tortoreto 

Ceci peut également vous intéresser: